2003

l'Attaque des blondes

Ecriture d'un scenario de long métrage. 
J'ai rencontré Stéphane Reus sur des forum de discussion autour du scénario pendant que je faisais un long voyage,. Stéphane m'a parlé de son projet de comédie caricature de série Z : l'histoire de trois blondes qui arrivent sur terre pour javelliser le cerveau de tous les terriens. Je lui ai conseillé d'assumer le style série Z en allant plus loin dans les références et en acceptant une construction dramaturgique qui colle à ce genre.

Au fil des échanges, on est parti dans l'idée que je lui propose un synopsis, puis un séquencier et puis j'ai enchainé avec la rédaction du scénario... Malgré ses réseau dans le monde du cinéma, il n'y a pas eu de suite à cette aventure, mais ça m'a permis de m'attaquer pour la première fois à la taille d'un long métrage.

Extraits

CHARLOTTE

Il est sourd, le Monsieur au grand chapeau ?

 

STONE

Non, il est aveugle.

Enfin il voit pas très bien.

 

Stone passe sa main devant le visage de Monsieur Raymond et ce dernier ne réagit pas.

MONSIEUR RAYMOND

Où est ce qu’on fait bouillir tout ça alors ?

 

CHARLOTTE

Vous êtes sûr qu’il est pas sourd ?

 

STANE

On n’est pas vraiment sûr.

 

STONE

Il peut aussi être sourd, c’est sûr.

 

CHARLOTTE

Mais vous, vous n’êtes pas sourd ?

 

STONE

Ah non, c’est sûr.

 

STANE

On entend tout.

 

CHARLOTTE

(l’air rassuré)

Ah bon...

Elle les regarde un instant.

 

CHARLOTTE

Bon, alors vous prenez vos moules et le légume qui les porte et vous dégager d’ici. Police ou pas police, vous n’avez pas le droit de venir saboter notre travail. C’est une société privée et chez nous personne ne pue le poisson. C’est compris ?

 

Stone et Stane prenne une minute pour comprendre ce qu’elle vient de dire.

 

STONE

Euh... Si je comprends bien...

 

CHARLOTTE

Tu dégages avec tes moules, ton pote le poulpe et le grand chapeau sourd.

L’agent Das s’approche du Capitaine pour lui donner un téléphone portable.

 

AGENT DAS

C’est le maire au téléphone.

 

CAPITAINE

(prenant le portable)

Allô Maman ?

STONE

Tu dis “vous” maintenant ?

On n’est plus tes potes ?

 

TOON

Hein ?

 

STANE

Tu vouvoies ou tu vois double ?

Le capitaine regarde sa montre. Il commence à être tout rouge.

 

STANE

Ca va capitaine ?

 

Le capitaine reprend d’un seul coup son souffle. Il a l’air très content de lui. Un peu comme un enfant qui vient de battre un record.

 

CAPITAINE

Deux minutes. J’ai tenu deux minutes sans respirer. C’est vachement plus que ce que je croyais.


Stane le regarde de travers.

 

STANE

Vous avez entendu ce que je vous ai dit, capitaine ?

 

Le capitaine le regarde sans comprendre.

 

CAPITAINE

Je peux pas faire deux choses à la fois.

126 INT. BUREAUX - JOUR

 

Boby Scott’O’Allbrigh, un homme d’entreprise avec les cheveux blonds et le sourire dentifrice se promène au milieu de ses secrétaires blondes dans ses bureaux en parlant face caméra.

 

BOBY SCOTT’O’ALLBRIGH

Comme moi vous aimez ce qui est jaune, et ce qui sort de l’ordinaire.

Alors faites comme moi...

 

Il amène d’un seul coup une moule à la bouche et l’aspire avec un bruit dégouttant.

 

BOBY SCOTT’O’ALLBRIGH

Manger des moules.